2ème consultation pour une rhinoplastie

La 2ème consultation est importante car elle a laissé le temps au patient de prendre des renseignements complémentaires (bien qu’INTERNET ne soit pas toujours la meilleure des sources) et cette deuxième consultation, espacée d’au moins quinze jours, sera essentiellement dominée par la simulation 3D et les questions que le patient aura répertorié.

Un rendez vous pré anesthésique soit directement pris au cours de cette consultation soit après redirection vers un standard téléphonique selon les établissements choisis.

L’entrée et le jour de l’opération se fait vers 7h00 à jeun. L’établissement téléphone en général la veille pour préciser l’heure d’entrée.

L’hospitalisation est en général courte, en ambulatoire, avec une intervention qui dure en moyenne entre 1h et 2h pour les rhinoplasties standards. Il ne s’agit pas d’une intervention douloureuse mais plutôt inconfortable par la gêne respiratoire occasionnée.

Outre la gêne respiratoire, les lendemains de l’intervention sont marqués par un œdème plus ou moins marqué et l’apparition de bleus autour des yeux. Cet œdème et ces hématomes faciaux sont moins fréquents et moins importants en cas de prise d’un traitement homéopathique à base d’ARNICA 10 jours avant et 10 jours après.

Attention de ne pas prendre de MENTHE pendant toute la durée du traitement en particulier les pâtes dentaires.

L’attelle ainsi que les sparadraps seront enlevés au cabinet au bout d’une semaine. Dans de rares cas, le nez pourrait être méché, et ces mêches sont enlevées au bout de 24 à 48h. Leur ablation peut-être en fait désagréable.

Quelques fois également le chirurgien peut mettre à l’intérieur des fosses nasales des attelles en silicone dont l’ablation au bout de 8 à 15 jours est indolore. Les patients dès le lendemain peuvent commencer à se rincer les narines avec une solution type PHYSIOMER.

EN AUCUN CAS, IL NE DOIT ENLEVER LES CROUTES AU MOYEN DE PINCES OU AUTRE INSTRUMENTS SOUS PEINE D’ARRACHER LES FILS DE SUTURE. Ce qui peut entrainer des conséquences très fâcheuses.

En règle générale, le patient est présentable à partir du 8ème voir 10ème jour.

Le nez n’est pas terminé pour autant.

La deuxième phase (c’est à dire la phase de rétraction cutanée) commence dès lors et peu se prolonger pendant au moins un an voir plus en cas de nez multi-opéré.

Cette période longue peut-être perturbée par l’apparition de petits problèmes qui peuvent souvent inquiéter les patients à savoir asymétrie à des oedèmes localisés, insensibilité de la pointe qui peut durer jusqu’à 1 an et qui régresse.

Prendre un rendez-vous
Remplissez le formulaire pour être recontacté

Découvrez la simulation
Contacter le cabinet
Voir les vidéos
Voir la galerie